Decouvrir-la-France.com

Choisissez votre destination sur la carte de France

Quais

A Verdun aujourd'hui apaisée, les quais sur la Meuse.

Palais

Le Palais Episcopal - Centre mondial de la Paix depuis 1994..

Vous êtes ici : Région Lorraine > Meuse > Verdun

Verdun

VerdunLe nom de cette petite ville de Lorraine résonne encore nos mémoires. Devenu un symbole des massacres de l'année 1916, la Bataille de Verdun fit plus de 285 000 morts et plus de 410 000 blessés dans les deux camps. Des chiffres absolument monstrueux, et si de nos jours Verdun est devenue une petite ville agréable (moins de 20 000 habitants) , avec un centre ville dynamique, des quais où il fait bon se promener, c'est pourtant le "tourisme historique", ou "tourisme de mémoire", qui prime encore dans ce petit coin de France.

Mémorial de Verdun

Mémorial de VerdunA quelques kilomètres au nord de Verdun, dans les collines qui portent encore les séquelles des millions d'obus qui y furent tirés, le Mémorial de Verdun accueille ses visiteurs autour d'une reproduction du champ de bataille. Les collections du musée sont là aussi pour nous rappeler, au-delà des dimensions historiques, que ces batailles étaient menées par des hommes. En effet, en plus des expositions de matériels militaires, d'armes, d'uniformes, de moyens de transport, ce sont peut-être les objets de la vie quotidienne des Poilus qui nous sont les plus chers.

Citadelle souterraine de Verdun

Citadelle souterraineLieu stratégique de la Première Guerre Mondiale, la citadelle souterraine de Verdun accueillit plusieurs milliers de soldat au plus fort des combats. Vous pouvez la visiter et découvrir cet univers, à la fois si surprenant et si émouvant. Un des points forts de cette visite est la reconstitution de la pièce où fut choisi le Soldat Inconnu qui repose désormais sous l'Arc de Triomphe (10/11/1920). La visite (environ 35 minutes) s'effectue à bord de nacelles audioguidées qui vous emmènent vers les cuisines, chambrées, hôpital et autres lieux qui vous replongent dans l'univers quotidien de la citadelle pendant la Grande Guerre.

Ossuaire de Douaumont

OssuaireAprès la Bataille de Verdun (février à décembre 1916), des milliers de corps jonchaient la campagne, des corps impossible à identifier pour beaucoup d'entre eux.  Dès l'Armistice on décida d'offrir à ces malheureux une sépulture digne de leur sacrifice. La première pierre de l'Ossuaire de Douaumont (quelques kilomètres au nord de Verdun) sera posée en août 1920 mais l'Ossuaire définitif ne sera inauguré qu'en août 1932. La nécropole nationale se compose d'un cloître où 46 tombeaux accueillent les dépouilles de 130 000 soldats, regroupés par secteurs de combat, sans distinction de nationalité. Le premier étage du bâtiment présente un musée, et l'ensemble est dominé par une Tour des Morts de 46 mètres. Face à l'Ossuaire de Douaumont, un cimetière contient plus de 16000 tombes de soldats identifiés.

Tranchée

De nos jours, une des sinistres tranchées de la Bataille de Verdun.

Poilus

La souffrance des Poilus dans les tranchées de Verdun.